Blog > Archives pour 'Vision sociale'
Love life…
Lundi 1 décembre 2008 - 15:59 - Vision sociale

Couleur Terre
Dimanche 23 décembre 2007 - 14:52 - Vision sociale

Appelez le 0800 870707. L’objectif de la campagne 2007 est de lever des fonds et d’attirer l’attention sur les problématiques liées à l’eau dans les pays en voie de développement, pays dans lesquels l’accès à l’eau potable peut être une question de vie ou de mort.

A cette occasion, Emilie Gasc-Milesi, Yann Zitouni et Michel Ndeze (alias Dynamike) ont choisi de se rendre sur le théâtre des opérations de quatre projets soutenus par La Chaîne du Bonheur et/ou La Croix Rouge Suisse, à Pisco au Pérou, à Sikasso et Tombouctou au Mali et dans le district de Rajshahi, au Bangladesh.

A chaque promesse de don, le public peut choisir un titre qui sera alors diffusé sur les ondes. Couleur 3 devient donc à cette occasion un véritable juke-box géant ! Merci pour votre generosite.

Couleur Terre

Cette salope…
Mardi 11 avril 2006 - 11:38 - Vision sociale

de vie…

Parce que les gens autour de moi n’arrêtent pas de se plaindre du temps qu’il fait! Et en plus, ils le font avec la bouche pleine…!

UNICEF

Tags :

La fumette
Mardi 28 mars 2006 - 10:32 - Vision sociale

Aujourd’hui, c’est une spéciale dédicace à ma cousine qui passe me voir ici si souvent sans jamais me laisser un commentaire ;-) . Et parce qu’elle se fait beaucoup de souci pour ses enfants adolescents, je me suis dit qu’il fallait publier quelque chose d’utile!

La fumette est depuis bien des années un passe-temps très répandu au sein de notre société. Alors plutôt que de diaboliser cette substance pourquoi ne pas expliquer comment bien la consommer.

Voici quelques recommandations de base :

  • Fumez du cannabis pour avoir du bon temps et non pas en croyant qu’un joint résoudra tous vos problèmes.
  • Si vous fumez tous les jours, essayez de faire de temps en temps un break de quelques jours;
  • La consommation de cannabis a une influence sur votre concentration, ne fumez donc pas avant de prendre le volant, avant d’aller travailler ou d’aller à l’école.

  • Certaines sortes de cannabis sont plus concentrées en THC que certaines autres. Le fumeur régulier saura lorsqu’il doit s’arrêter mais le fumeur occasionnel n’aura peut-être pas cette présence d’esprit. Essayer donc dans la mesure du possible de savoir plus ou moins la quantité de THC contenue dans l’herbe ou le haschish que vous allez consommer.
  • Si vous êtes un fumeur débutant, il est préférable de ne pas mélanger la consommation de cannabis avec celle d’alcool.
  • Si vous préférez consommer du cannabis sous forme de space-cake ou de tisane, tachez de connaître la concentration de cannabis dans le produit que vous allez consommer. Lors de l’absorption d’un aliment contenant du cannabis, l’effet ne se fera sentir qu’environ 45 minutes à une heure après. Commencez par absorber un petit bout de cake ou un fond de tasse et attendez de voir l’effet. C’est seulement à ce moment-là que vous déciderez d’en consommer plus. L’effet d’un space-cake ou d’une tisane est bien plus fort et dure bien plus longtemps que l’effet d’un joint et un effet qui se prolonge peut provoquer des crises d’angoisse. Si cela vous arrive, trouvez un coin tranquille, buvez de l’eau, mangez quelque chose de sucré et attendez que cela passe. Cette crise ne devrait pas durez plus d’une heure. Soyez donc prudent.
  • Sachez que lorsque vous fumez un joint, vous inhalez également du goudron et du monoxyde de carbone qui sont dangereux pour la santé (papier à rouler). De plus, si vous coupez vos joints avec du tabac, vous allez consommer en plus de la nicotine qui est une substance qui favorise une dépendance.

Bien, maintenant que vous savez, consommez avec intelligence.

On ne tue pas sans raison
Jeudi 18 août 2005 - 12:40 - Vision sociale

“Le fondateur et prieur de la communauté oecuménique de Taizé, Frère Roger, a été mortellement blessé à coups de couteau, mardi, au cours de la prière du soir, par une Roumaine de 36 ans, qui a été aussitôt interpellée et placée en garde à vue.”

Après l’annonce du décès, une émotion compréhensible s’est emparée de tous les amis de la communauté, des chrétiens, des femmes et des hommes d’état, mais également aussi des médias. Je suis cependant troublé après avoir lu quelques articles de la presse francophone que l’on ne s’attardent pas sur les raisons qui auraient pu pousser cette femme à commettre ce meurtre. Tout au plus aurait-elle déclaré qu’elle voulait «attirer l’attention [de Frère Roger] mais pas le tuer». Difficile de comprendre comment elle peut affirmer ne pas avoir eu envie de le tuer alors qu’elle vient de lui asséner plusieurs coups de couteaux dans le corps et la gorge !

Malgré tout, les journalistes déversent des fleuves de mots pour expliquer le parcours de la victime, représenter au lecteur les réactions qui affluent, les fidèles qui prient pour son âme ou encore pour confirmer les condoléances qu’un grand de ce monde a transmis en respectant le protocole. Mais qu’en est-il vraiment ? Y a-t-il un mobile ? Pourquoi ai-je l’impression que l’on souhaite ne pas s’attarder sur cette femme et sur les causes de cette tragédie ? Il est si facile de la classer dans la catégorie des déséquilibrées pour l’oublier au plus vite, car un homme d’église est naturellement sans reproches.

On ne tue pas sans raison et il est parfois des raisons qu’il vaut peut-être mieux garder à l’abri des oreilles indiscrètes. Attention, Dan Brown est parmi nous, mais la vérité est sûrement ailleurs.